Articles

Affichage des articles du juin, 2019

Les hirondelles de Kaboul

Image
L’histoire se déroule à Kaboul, après l’invasion soviétique, les TALIBANS SONT AU POUVOIR. La ville semble morte et la proie d’une hystérie collective, malsaine et putride, où chacun peut devenir potentiellement un assassin. Vie quotidienne des habitants dans cette ville morte et sans espoir, où l’abominable, l’inconcevable se rencontre chaque jour dans les rues exsangues où les gens filent plutôt qu’ils ne passent, se terrent comme des rats pris au piège.
La femme d'Atiq Shaukat est très malade. Elle souffre d’un mal mystérieux (le cancer sans doute) qui la prive de ses forces. Atiq est un brave homme et refuse de répudier sa femme Mussarat, ce que la coutume tolérerait pourtant… Chacun souffre dans cette ville cruelle en proie à la pire des folies : celle des hommes quand ils croient détenir la vérité. L’auteur exprime avec délicatesse la fragilité de la nature humaine, notre propension à basculer de l’autre côté, du côté noir de notre conscience. La frontière n’est pas tou…

Ni d’Eve ni d’Adam, Amélie Nothomb

Image
Vous connaissez certainement toutes Amélie Nothomb, son style lunaire et son humour décapant.
« Ni d’Ève ni d’Adam » raconte l’histoire folle de notre célèbre Franco-Belge amoureuse du Japon et qui tout naturellement tombera dans les bras d’un citoyen peu ordinaire du nom de Rinri : « Le moyen le plus efficace d’apprendre le japonais me parut d’enseigner le français. Au supermarché, je laissai une petite annonce... » L’aventure peut commencer… La rencontre d’un jeune étudiant désirant améliorer sa pratique de la langue de Molière. Amélie dévoile avec délicatesse cette relation amoureuse à l’époque même de « Stupeur et Tremblement » ( Grand Prix du Roman de l’Académie française, 1999 ). L’auteure parvient à nous faire rire avec cette histoire qui, dans le fond, n‘est pas vraiment risible. Un amour à sens unique est toujours une souffrance, et pas seulement pour le mal aimé… Subtil mélange de quotidien - ici la découverte de la vie japonaise -, et de réflexions métaphysiques sur l’amo…

J’ai tant rêvé de toi, Olivier et Patrick Poivre d’Arvor

Image
La jeune Youki vient de perdre sa mère d’un cancer foudroyant. Ultime adieu. Les langues se délient. La mère, Agathe, apprend à sa fille le secret de ses origines. Elle découvre l’existence d’un père. Youki va décider de partir le retrouver, à Prague. C’est un écrivain tchécoslovaque. Elle ira de déception en déception, de dégoût en dégoût, de souffrance en souffrance. Elle est anorexique, la jeune Youki, dramatiquement anorexique. Presque à en mourir… Où veut-elle aller en se détruisant ainsi, en dépassant les limites du supportable. Les auteurs opèrent une transposition des souffrances de la jeune Solenn, morte il y a quinze ans, la fille de Patrick Poivre d’Arvor. C’est un livre à la fois émouvant, captivant et si triste qu’une mélancolie sérieuse risque de vous envahir pendant sa lecture. Mais en fermant le livre, tout accablement disparaît pour laisser la place à une autre forme de mélancolie, une délicieuse mélancolie…

J’ai tant rêvé de toi  d'Olivier et Patrick Poivre d’Arv…

Tendre et Violente Elisabeth et La Rencontre, Henri Troyat

Image
Henri Troyat est mort, cette année, en février 2007. C'est peut-être l’occasion de le redécouvrir…

Les deux derniers volumes du cycle romanesque Les Semailles et les moissons m’ont réellement enthousiasmée ( je n’ai pas lu les trois premiers volumes). C’est étrange de commencer par le bout, mais c’est un hasard, un aléa de week-end pluvieux, un vieux livre dans une bibliothèque et je tombais sous le charme… Je ne pouvais plus arrêter ma lecture, Élisabeth m’emportait dans sa folle insouciance, le tourbillon de ses vingt ans. Pointe de nostalgie. L’on se prend à rêver avec elle, à vivre chaque instant avec ardeur. Elle est heureuse Élisabeth, elle vit à Megève avec ses parents hôteliers depuis quelques années. Elle aime skier, adore ses parents, elle se laisse bercer par la vie et ses plaisirs. Instinctive et passionnée, elle ne cherche pas beaucoup à maîtriser ses pulsions. Sur les pistes, un jour, un sourire, un amour, Christian, le beau professeur d’allemand. Elle l’aimera foll…

Le Livre des Illusions de Paul Auster

Image
Un homme perd sa femme et ses deux enfants dans un crash aérien. Sa vie paisible et heureuse s’arrête et il plonge dans un néant presque absolu. Il perd le goût de tout. La vie n’est plus qu’une accumulation d’heures écœurantes et cruelles. Il songe à en finir, mais une force le retient sur terre avec son chagrin et son désespoir. Un soir, au bout de plusieurs mois de dépression profonde, David Zimmer allume son poste de télé au hasard et, pour la première fois depuis de longs mois, il va rire. À l’origine de ce rire il y a un acteur, Hector Mann, virtuose du cinéma muet, porté disparu en 1929. Ce soir-là, David voit dans ce rire miraculeux un signe que la vie est toujours là malgré sa peine innommable. Il va se fondre dans la vie d’Hector, écrire sur lui, réaliser la plus complète exégèse de ses films, essayer de comprendre ce destin mystérieux pour tenter d’éloigner le sien peut-être. Hector est-il mort ? David va en douter le jour où il reçoit chez lui une lettre le sommant de v…